· 

LES 4 ACCORDS TOLTÈQUES

LES 4 ACCORDS TOLTÈQUES

Ces quatre accords Toltèques sont en quelque sorte un « code de conduite » qui permet d’appréhender le monde de façon plus sereine. Ce sont des conseils pleins de bon sens, mais surtout d’une très grande puissance pour ceux qui font le choix de les appliquer !

Ce code nous propose de passer un accord avec nous même. Un accord visant à briser nos croyances limitantes, c’est à dire celles que l’on a développé tout au long de notre vie, qui faussent notre réalité, nous maintiennent en souffrance, nous empêchant ainsi l’accès à la voie de l’épanouissement personnel. Ces idées reprennent les principes de la thérapie cognitive ( qui vise à remplacer les idées négatives et les comportements inadaptés et aberrants par des pensées et des réactions en adéquation avec la réalité ) et nous font appréhender chaque situation différemment.
Cela peut changer une vie et cela constitue une belle promesse de liberté, de bonheur et d’amour pour qui voudra bien passer cet accord avec lui même ! En voici un petit aperçu…

Que votre parole soit impeccable
“ Parlez avec intégrité, ne dites que ce que vous pensez. N’utilisez pas la parole contre vous ni pour médire d’autrui. "
Autrement dit, il est important de prendre conscience du pouvoir et de la puissance des mots. Des mots que l’on a envers soi-même et envers les autres, et de réussir à les utiliser avec bienveillance et indulgence. Apprendre à ne plus juger constamment pour n’importe quoi, en résumé, ne dire que ce que l'on pourrait répéter aux autres sans avoir honte et rougir !

N’en faites jamais une affaire personnelle
“ Ce que les autres disent et font n’est qu’une projection de leur propre réalité. Lorsque vous êtes immunisé contre cela, vous n’êtes plus victime de souffrances inutiles.”
Il s’agit ici de comprendre que chacun parle et agit par rapport à lui-même, à ce qu'il croit, à ce qu'il attend de vous, mais qu’en aucun cas vous ne devez laisser les agissements des autres vous perturber. Ceci ne vous appartient pas, alors ne le prenez pas pour vous ! Lorsque nous comprenons ça, nous évitons de nombreux problèmes et nous nous créons une véritable immunité contre tout “poison émotionnel”. La clef pour cela est de réussir à prendre du recul, toujours…

Ne faites aucune supposition
“ Ayez le courage de poser des questions et d’exprimer vos vrais désirs. Communiquez clairement avec les autres pour éviter tristesse, malentendus et drames.”
C’est un comportement humain, nous avons tous tendance à élaborer des hypothèses. Le problème est que nous croyons après qu’elles sont vérité et nous en faisons une affaire personnelle. Un collègue nous a regardé bizarrement ce matin, et nous imaginons qu’il nous en veut ! La tyrannie de nos pensées nous joue bien des tours, et pour s’en libérer, l’auteur propose d’apprendre à mettre les choses à plat, ce qui implique d’apprendre à écouter et d’être capable d’entendre. Autrement dit, tout passe par une bonne communication.

 

Faites toujours de votre mieux
“ Votre “mieux” change d’instant en instant. Quelles que soient les circonstances, faites simplement de votre mieux et vous éviterez de vous juger, de vous culpabiliser et d’avoir des regrets. “
Lorsque nous en faisons trop, nous nous vidons de notre énergie et nous finissons par agir contre nous. A l’inverse, si nous en faisons moins, nous nous exposons à la frustration, à la culpabilité et au regret. Le but est donc de trouver le juste équilibre. Nous ne devons pas tomber dans le piège de “ la course à la perfection “, mais juste faire simplement de son mieux, quelles que soient les circonstances de sa vie ou d’une situation. Et si on le fait, il nous est impossible de nous juger. Et si l’on ne se juge pas, il n’est pas possible de sentir de la culpabilité.

Le 5ème Accord Toltèque :

Dans ce 5ème accord il y a deux parties, la première nous dit d’être sceptiques. Etre sceptique veut dire que nous ne croyons pas systématiquement ce que nous entendons, ce que les autres nous racontent mais pas non plus ce que nous nous disons à nous mêmes… Pour quelle raison nous devrions être sceptiques ? Nous entrons en contact avec la réalité à travers le filtre de notre perception, et celui-ci est différent d’une personne à une autre il est constitué par nos sens, notre histoire personnelle, nos croyances, le langage que nous utilisons, tout ce que nous avons appris… donc la réalité que nous percevons est aussi différente pour chacun d’entre nous. Nous vivons donc tous dans un monde plus ou moins différent de celui de l’autre, et pour chacun d’entre nous notre monde est vrai, mais est-il plus vrai que celui de quelqu’un d’autre ?

Écrire commentaire

Commentaires : 0