· 

Techniques Magiques : Les Ancres et les Points Positifs

« Le secret du changement consiste à concentrer son énergie pour créer de nouveau et non pas à se battre contre l’ancien » Dan Millman

 

Ces deux techniques complètement différentes sont très simples et pourtant magiques par leur efficacité.

 

Nous allons commencer par les mots positifs. Il s’agit de faire un travail chaque soir pendant 21 jours. Prenez un temps pour vous, sans être dérangé, le soir, pour revivre votre journée. Relevez quels ont été les points positifs de votre journée. Relevez les points les plus simples possibles, et il n’est pas besoin des trouver des choses extraordinaires qui vous ont rempli de joie, mais de choses presque insignifiantes.

Voici quelques exemples, je me réveille et j’ai programmé ma cafetière, je sens la bonne odeur de café et cela me ravit. Je prends ma douche, elle est à la température idéale.  je sens l’eau sur mon corps et je continue de me réveiller avec ces belles sensations, je me sens bien. Je prend le métro, un enfant encore à moitié endormi, me regarde, il me sourit, cela me réchauffe le cœur, cela me touche. Il fait gris depuis plusieurs jours et ce matin encore mais à un moment il y a un tout petit bout de ciel bleu et un rayon de soleil arrive à percer, c’est beau, furtif mais agréable, c’est comme un clin d’œil sur ma Journée qui commence, c’est un bon signe pour moi. Je suis sur le chemin pour prendre mon métro, c’est lundi,  une nouvelle semaine qui commence, je suis perdu dans mes pensées, mais je perçois le chant d’un oiseau et cela me fait sourire. Voilà quelques exemples, il y en a plein d’autres, quelqu’un qui fait traverser une vielle dame ou un aveugle, une autre qui prend le temps de ramasser ce qu’une personne devant avait fait tombé sans s’en apercevoir, le mouvement d’une feuille qui tombe et que vous trouvez joli, une couleur, un habit ou tout autre chose que vous trouvez beau, on vous offre un café ou autre chose, etc...

 

Comment ça marche ?

Les premiers jours se n’est pas facile, et d’autant plus difficile que la journée a été rude, mais c’est surtout dans ces Moments qu’il faut faire cet exercice.

Petit a petit, vous allez muscler votre cerveau, et au bout d’un moment, il saura qu’il aura à faire cet exercice le soir, il va donc s’y préparer et mémoriser les moments agréables de la journée. Et de ce fait, l’exercice sera de plus en plus facile à faire. Puis au bout de 21 jours, c’est le temps qu’il faut pour changer de paradigmes, votre cerveau fera le travail tout seul, et vous vous sentirez bien sans trop savoir pourquoi et c’est là que la deuxième technique entre en scène pour compléter ce premier travail.

 

 

Les ancres positives,

 

Qu’est-ce qu’une ancre ? Une ancre est, pour un bateau, ce qui va lui permettre de rester en contact avec le fond, pour avoir une position stable, le bateau c’est vous, le fond est votre sensation positive et l’ancre est le lien (la chaîne) entre les deux. Dans le même principe, une ancre ou un ancrage est une mémorisation kinesthésique dans notre corps, un stimulus qui déclenche toujours la même réaction automatique. Pour nous rappeler un moment, on ancrera des moments positifs uniquement.

Exemples d’ancrages : Chaque fois que je vois le soleil percé et les nuages s’amoindrir, je me sens bien, cela me rappelle des moments heureux en Bretagne, le beau temps après la pluie (La vue du soleil qui perce est une ancre) ; Chaque fois que je respire l’odeur du foin fraichement coupé, je me sens heureux (L’odeur du foin est une ancre) ; Chaque fois que je passe sur le pont Neuf à Paris, j’ai peur (la personne a été agressée sur ce pont, le pont est une ancre) ; Chaque fois que j’entends le bruit de la pluie sur les vitres je me sens mélancolique (Le bruit de la pluie est une ancre). Vous avez remarqué que l’ancre est liée aux sens : la vue, l’odeur, la sensation, le bruit.

Nous avons détaillé dans l’exercice précédent plusieurs moments où on se sent bien, nous allons ancrer cet état de bien-être dans notre corps, avec un mouvement, celui que j’affectionne particulièrement est celui de me pincer le petit doigt gauche avec le pouce et l’index de ma main droite (je suis droitier), mais n’importe quel autre mouvement convient. Lorsque vous êtes en  contact avec les sensations et les émotions positives qui caractérisent cette situation de bien-être, pincer votre petit doigt. Plus vous êtes en contact avec les sensations plus vous serrez le petit doigt. Votre petit doigt serré est devenu votre ancre positive.

Si vous ne pensez pas à le faire sur l’instant, repensez à une scène où vous vous sentez bien, revivez là et surtout retrouvez, dans votre corps, la sensation de bien-être, sans cette sensation kinesthésique, il est inutile de créer une ancre. Cela peut être un bien-être mais aussi un état de confiance, de détente, de dynamisme, d’ouverture, d’amour, ... vous pouvez répéter trois fois l’expérience pour renforcer l’association. Vous pouvez également amplifier l’ancre en refaisant l’exercice en revivant un autre moment de bien-être.

Voilà vous disposez maintenant d’une ancre portative, que vous pouvez utiliser, quand vous en avez besoin, pour revivre un moment positif.

 

Nous pouvons aller plus loin encore, imaginez que vous perdiez complètement confiance en vous lorsque vous devez faire une présentation devant un auditoire.

Allez chercher un souvenir récent ou ancien d’une situation dans laquelle vous étiez au contact avec votre confiance en vous. Faites l’exercice d’ancrage comme détaillé ci-dessus. En maintenant le geste kinesthésique, vous allez vous imaginez faire cette présentation, avec l’aide de cet ancrage, vous allez vivre positivement cette situation que vous redoutiez.

 

Il y a d’autres utilisations d’ancrage, celle décrite est l’auto ancrage, la plus utile à mon sens, il y a aussi, l’ancrage de ressource, l’ancre portative, l’ancre relais, l’ancrage au contexte et aussi la désactivation d’ancre négative…


Écrire commentaire

Commentaires : 0